Dans le cadre d’un effort plus large de promotion de la santé publique

Mardi, Facebook a annoncé une nouvelle politique interdisant les publicités qui découragent l’utilisation de vaccins. Cette nouvelle politique, qui coïncide avec le début de la saison de la grippe, vise également à lutter contre la prolifération des groupes anti-vaccins sur Facebook et le scepticisme croissant à l’égard des prochains vaccins pour COVID-19.

Plusieurs campagnes encore en circulation

Il y a encore plusieurs publicités de groupes anti-vaccination qui circulent actuellement sur la plateforme, mais Facebook dit qu’il commencera à appliquer la nouvelle politique « dans les prochains jours ». Les groupes anti-vaccination eux-mêmes continueront à être autorisés sur la plateforme – les contenus organiques ou non payés décourageant la vaccination sont toujours autorisés, selon les règles de la plateforme Facebook.

Parallèlement à la nouvelle politique publicitaire, Facebook va promouvoir activement la vaccination par le biais d’une campagne d’information publique, et diriger les utilisateurs vers les sites de vaccination en utilisant son outil de prévention sanitaire.

Une mesure parmi d’autres

Cette mesure fait partie d’une série de mesures de répression prises récemment par Facebook. Lundi, la plateforme a interdit le contenu négationniste après des années de critiques croissantes. La semaine précédente, la plateforme a renforcé son interdiction des contenus liés aux QAnon et a annoncé son intention d’interdire complètement les publicités politiques américaines dans les jours suivant les élections.

Cette décision intervient également à un moment délicat pour la pandémie actuelle. La confiance du public dans le vaccin COVID-19 est tombée à des niveaux alarmants, peut-être en raison des fréquentes références du président Trump à un vaccin imminent qui serait mis sur le marché avant le jour des élections. En mai, environ 70 % des Américains ont déclaré qu’ils prendraient un vaccin s’il devenait disponible ; en septembre, ce chiffre était tombé à 50 %.

Catégories : Blog