L’ode sans faille de W+K au pouvoir unificateur du sport

Vous trouvez ennuyeux de réutiliser des images ? Regardez la nouvelle publicité Nike de Wieden + Kennedy Portland, entièrement réalisée à partir de vidéos d’archives.

L’équipe de W+K, en collaboration avec le réalisateur de Pulse Films, Oscar Hudson, les monteurs Peter Wiedensmith et Jessica Baclesse, et l’équipe des effets visuels d’A52, a fait des recherches sur 4 000 séquences d’action sportive et en a choisi 72 pour les combiner en 36 moments sur écran partagé, où l’action des deux côtés semble se fondre en une seule.

Un travail de montage percutant

L’étonnant travail de montage est un excellent moyen de faire passer le message sur le pouvoir unificateur du sport, à une époque où le spectre de Covid plane toujours sur les projets les plus ambitieux de toutes les ligues sportives professionnelles, et sur la recherche d’un terrain de jeu égalitaire par les athlètes qui cherchent à créer du changement.

L’écriture (créditée au rédacteur de W+K, Dylan Lee) est également de premier ordre, avec la voix off de Megan Rapinoe.

Outre les athlètes de tous les jours, le spot met en scène des stars telles que Rapinoe, LeBron James, Naomi Osaka, Eliud Kipchoge, Caster Semenya, Cristiano Ronaldo, Giannis Antetokounmpo, Serena Williams, Colin Kaepernick et Kylian Mbappé.

Un mouvement profond

« Les joueurs sont peut-être de retour sur le terrain, mais nous ne reviendrons pas à une ancienne normalité. Nous devons continuer à réimaginer ce monde et le rendre meilleur », déclare Rapinoe dans une déclaration. « Nous avons tous ces gens dans les rues, qui utilisent leurs voix, et ces voix sont entendues. Je demande aux gens d’être dynamisés par ce moment et de ne pas se relâcher. Je crois qu’il est de la responsabilité de chacun de plaider pour le changement ».

Nike a diffusé des publicités remarquables tout au long de la pandémie, en commençant par la campagne « Play Inside, Play for the World » en mars dernier. Elle a été suivie par ce spot d’avril saluant les millions d’athlètes en quarantaine à domicile, le spot « Never Too Far Down » de James (qui a introduit le thème « You Can’t Stop Us ») et cette méditation brutale sur le racisme et le mouvement Black Lives Matter.

Catégories : Blog